Aujourd’hui on vous parle de atelier idéEphémère

… bricoleuse d’idées éphémères !

Reliure cousue, peinture, sculpture, design graphique, illustration, ateliers  pour les enfants, accessoires tissu…

Après une maîtrise d’histoire de l’art et archéologie, je me suis investie dans le concret du métier de professeur des écoles pendant une dizaine d’années. Depuis décembre 2015, j’ai tourné la page de ces années écolières pour suivre une formation de graphisme et illustration et pouvoir réaliser toutes sortes d’expérimentations plastiques et de découvertes « ré »créatives !

Adepte inconditionnelle des carnets de voyages et de l’acte d’écrire, j’ai toujours eu besoin de personnaliser les cahiers que j’achetais. Aussi, l’envie de réaliser des carnets m’est venu assez naturellement et s’est inspirée très largement de l’enchevêtrement de mes créations variées en tant que plasticienne et bricoleuse en tout genre. J’imagine donc des carnets aux illustrations originales uniques ou en très petites séries.

Ainsi, j’explore la matière : sables, éléments naturels, argile, papier recyclé fabriqué par mes soins, tissus, pigments naturels, papiers récup’, pour des couvertures colorées ou à l’esprit nature. J’utilise la plupart du temps du cartonnage recyclé. La confection des couvertures permet un vagabondage créatif et une liberté d’expression exponentielle qui contraste avec la précision et la rigueur technique de la couture ou du pliage de la reliure.

Telle une chercheuse d’invisible, chaque création m’apparaît, non pas comme un aboutissement ,mais comme un chemin vers une autre idée fugace et volatile.

Inspiree par… la poésie de Nils Udo et d’Andy Goldsworthy, l’expression du geste de Pollock, les idées pleines d’esprit de Christo et Yves Klein, la matière des œuvres de Tapiès et de Richard Serra, les installations de Mario Merz, la légèreté et l’épure de Miró et Calder, l’humour de Filloux, la maîtrise et la puissance de Michel-Ange, les dessins de Léonard de Vinci, les albums de Christian Voltz, le graphisme émotionnel de Michal Batory, l’univers de l’oeuvre de Miyasaki, l’art rupestre, mais aussi tous ces petits riens qui insinuent la beauté dans nos vies : un paysage sous la neige, la traversée d’une forêt entre rais de lumière et bruissement de feuilles, la caresse du vent d’automne, une succession de cairns, la matière d’une écorce d’arbre, ces moments insaisissables, ces flottements… et tout ce que mes sens n’ont pas encore exploré.

Des reflexions… sur l’accès dès le plus jeune âge aux arts et à la culture. Aux vues de mon parcours d’enseignante, je mets à profit mon expérience pour développer la sensibilisation à l’histoire de l’art par la mise en place d’ateliers de pratique thématiques.

« Seulement parce que je me trompe

je rencontre ce qui ne se cherche pas. », Orides Fontela

 

atelier IdéEphémère

Marie Donnot

Bielle (64)
ma7678@live.fr

Site internet

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s